STAGE KINTSUGI

PROCHAINEMENT

STAGE : RESTAURATION DE CERAMIQUES

Technique s’inspirant du « KINTSUGI »

Restaurez et obtenez une PIÈCE UNIQUE, LUMINEUSE par le biais de techniques contemporaines.

Le KINTSUGI est une technique ancestrale japonaise de réparation des céramiques cassées  (bols pour la cérémonie du thé).

Traditionnellement cette réparation est réalisée à la laque (sève du laquier-arbuste) et à la poudre d’or.

__________________________________________________________________________________________

PHILOSOPHIE DE LA PRATIQUE :

Eprouvez :

La céramique TOMBE… !… CASSE … !… CATASTROPHE… !

Acceptez :

Reprenez vos esprits, et rassemblez les éclats.

Décidez :

Vous pouvez la JETER… n’accepter que l’OBJET PARFAIT …

Ou bien…

Choisissez :

Concentrez-vous et représentez-vous la vision de l’objet réparé dans toute sa splendeur, sublimé par le filet d’or.

Imaginez :

Soyez créatif et osez penser différemment !

Envisager de DÉPASSER L’ACCIDENT 

Profiter de l’évènement pour VAINCRE L’ADVERSITÉ

Restaurer et obtenir une PIÈCE UNIQUE, LUMINEUSE.

Image de la RÉSILIENCE face aux ACCIDENTS de la VIE !

________________________________________________________

PROGRAMME :

Entre chaque étapes, il vous faudra respirez régulièrement ayez des gestes lents, mesurés et précis pour coller, combler et dessiner la ligne la plus fine possible. Nettoyez vos instruments et attendez patiemment que votre objet sèche, soyez minutieux, rigoureux et concentré.

Préparation :

Etablir un diagnostic précis des restaurations à effectuer.

Choix de la pièce.

Apprentissage, techniques de nettoyage des tessons.

Reconstitution :

Observez et choisir la méthode d’assemblage.

Assemblez le « puzzle » pour préparer la réparation.

Comblement :

Si une pièce manque, préparation du mastic de comblement.

Comblement des lignes ou des manques, teinté ou non teinté selon la matière choisie (poudre dorée ou feuille d’or).

Ponçage :

Lorsque l’objet est parfaitement sec, ponçage avec du papier de verre pour lisser parfaitement la surface. Il ne reste alors plus sur l’objet qu’une cicatrice.

Touchez :

Certaines irrégularités sont difficiles à discerner à l’œil nu. Vérifiez au toucher que la surface est parfaitement plane, en passant votre doigt sur les lignes de failles.

 Si besoin renouveler le comblement.

Application :

Déposez avec application sur toutes les cicatrices de l’objet une première couche de résine époxy.

 Une seconde couche si nécessaire.

.Illuminez :

Choix de la teinte et de la matière soit à la poudre soit à la feuille

Pose de la dorure.

Protection :

Passez une fine couche de vernis protecteur pour stabiliser l’or.

FIN DE STAGE :

Observez :

 – Prenez du recul et contemplez l’objet réparé et sublimé dans toute son unité, portant avec noblesse ses cicatrices d’or.

Admirez :

Remarquez comme l’objet cassé s’est réincarné en une œuvre d’art précieuse, unique et inestimable.

Contemplez :

Rappelez-vous de l’histoire que cet objet porte en ses cicatrices…

Ressentez :

Sentez combien l’objet est encore plus solide qu’avant la réparation.

Assumez :

  – Acceptez avec fierté l’imperfection. Il est encore plus beau et plus précieux une fois cassé et réparé !

Exposez :

–  Présentez votre création à votre entourage. Racontez son histoire pour inspirer les autres, et leur souffler l’idée qu’il est possible de réparer…

PIECES A APPORTER :

– 2 à 3 pièces cassées de forme simple (bol, assiette…) en 1à 3 morceaux maximum


Vous lirez aussi avec intérêt :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page